Le portable : ami ou ennemi du couple ?

Notre portable nous accompagne partout jour et nuit, 24h/24.
A l’heure actuelle, difficile de nous en passer. En effet, il nous maintient constamment en lien avec les autres et le monde extérieur.
Mais il est bien plus qu’un simple outil de communication, c’est un objet individuel par excellence car il contient notre jardin secret, notre intimité.

Quelle que soit la raison, le portable est devenu une source de tension voire un sérieux rival au sein du couple.

Je reçois régulièrement en séance des couples qui s’en plaignent :

« Mon copain ne le quitte jamais, même le week-end, il répond à ses mails professionnels »
« Il joue sans cesse sur son portable »
« Elle passe tout son temps à textoter avec ses copines »
« Lorsque je lui parle, il/elle a les yeux rivés sur son portable donc il/elle ne m’écoute pas vraiment, d’ailleurs il/elle ne retient jamais ce que je lui dis »
« Même à table, il est sur son portable »
« Lorsque l’on va se coucher, il/elle prend son portable au lit, c’est comme s’il y avait tout le temps quelqu’un entre nous ! »
« Nous formons un ménage à trois : lui, moi et son téléphone portable »

La communication est une des clés de la réussite du couple.
Pour que cette communication soit constructive et porteuse, il est primordial que le couple puisse partager de vrais moments ensemble sans être parasité par le téléphone portable.
Pour le bien-être du couple, le mieux est de doser l’utilisation du portable principalement lorsque l’on est en compagnie de sa moitié.

Cependant, il est important de souligner qu’il existe des cas où le téléphone portable peut être un stimulant dans la vie intime du couple pour s’envoyer des sextos, des messages coquins, pour entretenir la flamme…
Il peut aussi être un moyen de communication pour le couple qui doit s’échanger des informations rapides notamment par rapport à l’organisation du quotidien ou pour entretenir des liens lorsque par exemple, pour des raisons professionnelles, la distance sépare le couple.

Mais en aucun cas, il ne doit prendre la place d’une tierce personne dans le couple !
Il appartient donc au couple de trouver le juste équilibre afin qu’il ne devienne pas une addiction.

« Le mieux est l’ennemi du bien mais le pire est l’ami de l’excès. »  Pierre DAC


L’autre est mon reflet

Savez vous pourquoi votre conjoint(e) ne s’occupe pas de vous comme vous le souhaitez? Quand je pose cette question à mes patients, la réponse la plus fréquente est “parce que l’autre n’est pas assez ceci ou cela… Parce que dans son enfance il (elle) a manqué de ceci ou de cela”….en somme pour un ensemble de raisons totalement indépendantes d’eux mêmes. Résultat, aucune voie d’amélioration ne semble envisageable, à moins d’en passer par un conflit visant à confronter l’autre à ses manquements.
Heureusement il existe d’autres voies possibles pour faire face à votre insatisfaction. L’une d’elle consiste à vous poser la question suivante : mon conjoint(e) me traite t’il comme moi je me traite? Donc avec la même bienveillance mais également avec les mêmes manquements! Réfléchissez quelques instants à votre façon de prendre soin de vous même: Faites un bilan et regardez la place que vous accordez réellement à la satisfaction de vos propres besoins. Quels sont les moyens concrets que vous mettez en place pour les satisfaire? Remettez-vous régulièrement ce qui est pour vous à plus tard? Vous laissez-vous parasiter par les imprévus ou obligations du quotidien? … Si tel est votre cas , je vous invite à faire l’expérience de prendre soin de vous et de vos besoins, VOUS MÊME !

  • Premièrement, en identifiant le domaine dans lequel vous devez vous apporter plus de soin. Pour ce faire,formulez en une phrase simple l’un des manquements de votre conjoint(e) à votre égard . Par exemple: il ou elle n’est pas attentionné(e) avec moi.
  • Deuxièmement, posez vous la question suivante: Est ce que je m’accorde l’attention que je voudrais que l’autre me donne? En somme, est-ce que je me traite de la manière, dont je voudrais que l’autre me traite? Soyez sincère avec vous même; ou demandez à un(e) ami(e)de vous y aider en lui posant la question à votre sujet . Vous constaterez que bien souvent la réponse est non, ou pas assez, ou encore, que vous estimez que ce n’est pas à vous de le faire mais à l’autre…

Bien des gens cherchent à modifier le comportement des autres à leur égard en voulant agir sur l’autre. Mais c’est une perte de temps. Commencez par être pleinement bienveillant avec vous même : prenez le temps nécessaire pour prendre soin de vous et de vos besoins. Faites-le avec toute la joie, la gentillesse et la générosité, que vous voudriez ressentir et recevoir de la part de l’autre. Faites-le avec cœur et non avec ressentiment… Encore moins dans l’idée de prendre votre revanche sur l’autre!
Si vous voulez qu’il y ait du changement positif dans vos relations interpersonnelles, vos relations conjugales, commencez à poser des actions concrètes avec vous même, et pour vous même! Vous verrez, certaines améliorations viendront bien plus vite que vous ne le croyez ! Notamment parce que l’autre vous percevra avec la véritable valeur que vous vous accordez.

Miroir, mon beau miroir…

SSA-signature-crop