Le stress des fêtes de fin d’année

Les fêtes approchent à grands pas…Tout le monde n’aime pas les fêtes de fin d’année !

Si pour certains, c’est une période de réjouissances qui rime avec famille, joie, chaleur ; pour d’autres, la simple évocation des réveillons réveille stress, angoisse, tristesse voire colère.

L’hiver annonce la fin d’un cycle et le début d’un nouveau, nous sommes donc face à la réalité des années qui passent, au temps qui s’écoule. Il en va de même pour notre propre cycle de vie, ce qui peut provoquer pour certains une terrible angoisse.

De plus, inévitablement la période de Noël nous renvoie à nos propres souvenirs d’enfance.

Si notre enfance n’a pas été heureuse, les émotions seront d’autant plus fortes à l’approche de cette fête symbolique.

Cela peut également raviver la mélancolie face à l’absence d’un être cher disparu.

De manière générale, il va sans dire que l’isolement, l’âge, la maladie, les difficultés économiques, socio-professionnelles, les tensions familiales et de couple sont ressenties de façon exacerbée.

Toutefois, il est possible de vivre cette période de l’année avec plus de sérénité.

Voici quelques conseils qui peuvent aider à chasser la morosité et, le spectre de la dépression :

  • Identifier la cause de ce mal-être afin de moins le subir car mettre des mots sur une tristesse, une phobie, une angoisse aide à faire chuter cette pression.
  • Ne pas passer Noël seul : il existe de nombreuses solutions (famille, amis, voisins, associations,…)
  • Faire des cadeaux et se faire des cadeaux : appel à votre créativité et imagination, il est possible de faire tous types de cadeaux !
  • Changez d’air si vous en ressentez le besoin. Le soleil réchauffe le cœur !
  • Et si malgré tout, vous sentez poindre la déprime, n’hésitez pas à aller consulter et demander conseil à un médecin, un psychothérapeute…

ETRE BIEN AU QUOTIDIEN, c’est aussi décider de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

Offrez-vous ce plaisir !

Joyeux Noël et bonne année à tous.

mg-signature


Vous avez dit Burn-Out?

Le terme anglais burn-out signifie “brûler jusqu’à ce que toute substance disparaisse, se consume entièrement”.

Le burn-out est aussi appelé épuisement professionnel car il prend sa source dans le cadre professionnel.

A notre époque, il devient une préoccupation de plus en plus courante dans le monde du travail. Il est la conséquence d’un stress chronique qui évolue vers l’épuisement physique et émotionnel.

Les premiers symptômes sont un état de fatigue intense, un surmenage, un stress chronique, des insomnies, une irritabilité forte…..Un jour, l’épuisement est à son comble et la crise se manifeste tant au niveau émotionnel ( perte de confiance en soi, angoisses intenses, effondrement émotionnel, sentiment d’être agressé) ou dans le corps (blocage du dos, problème cardiaque…).

Le burn-out conduit alors au désinvestissement dans le travail, au manque d’efficacité et de concentration, à une mauvaise organisation, à l’isolement social, au désordre émotionnel, à la démotivation.

Malgré tout cela, il est très difficile pour la personne en burn-out de s’arrêter de travailler et de reconnaître sa problématique car en général, la honte et le déni prennent toute la place. Le rôle de l’entourage est donc primordial à ce stade pour que la personne prenne conscience de son état et décide de se faire aider, de se soigner grâce à un soutien thérapeutique et médical.

Le cadre thérapeutique permet de se recentrer, de prendre du recul, de chercher des solutions, de faire des nouveaux projets…

Ce qui est également important, c’est de bien distinguer le burn-out de la dépression.

Le burn-out peut entraîner une dépression mais le burn-out n’est pas une dépression.

En effet, la dépression peut toucher toutes les trates de la vie tandis que le burn-out est en lien avec le milieu du travail.

Le burn-out est un des fléaux de notre époque car nous ne prenons plus le temps de rien, nous vivons à mille à l’heure. Il est donc nécessaire d’en prendre conscience et de rester vigilant.

Chacun de nous doit apprendre à vivre autrement afin de respecter son équilibre intérieur et une qualité de vie.

Il existe des professionnels qualifiés dans le prévention du burn-out, n’attendez pas qu’il soit trop tard!

 

Carpe Diem à tous

mg-signature