Question de fréquence sexuelle.

La question de la fréquence des rapports sexuels au sein d’un couple, m’est très souvent posée. Cette semaine, une nouvelle patiente inquiète de son incapacité à répondre favorablement aux demandes récurrentes de son mari, s’interroge de la manière suivante:

  • -“J’ai fait quelques recherches sur internet et, il s’avère que la fréquence moyenne des français est de 2,6 rapports par semaine! Alors je suis vraiment inquiète car, dans mon couple, c’est plutôt un à deux rapports mensuels! ”
    Je lui répond avec complicité:
    -“J’entends bien votre inquiétude. Mais dites moi, si nous prenons en compte les chiffres auxquels vous faites référence, vous devriez avoir 2 rapports sexuels par semaine, plus un autre d’une valeur de 0,6 c’est bien çà? Mais, que mettez-vous dans les 0,6. De quel type de rapport s’agit-il? ”
    Elle éclate de rire, et moi aussi!
    Je lui fais alors très vite remarquer, que les statistiques prennent en compte à la fois les personnes qui ont plusieurs rapports par jour,et celles qui n’en n’ont qu’un ou deux par mois… Voire pas du tout! Donc ces chiffres ne sont pas à considérer de manière aussi brute.
    Si comme cette patiente, vous vous inquiétez de la fréquence de votre sexualité conjugale, voici quelques questions de réflexion susceptibles de vous aider à considérer les choses sous un angle différent:
  • Pourquoi devrais-je avoir plus souvent envie de faire l’amour avec mon(ma) conjoint(e)?
  • Est-ce que la manière dont mon(ma) conjoint(e) vient vers moi, pour avoir un moment d’intimité sexuelle, me plait?
  • Entre un bon Resto et un rapport sexuel avec mon(ma) conjoint(e), qu’est-ce que je choisis? Pour quelles raisons?

Prenez le temps de réfléchir à vos réelles motivations. Peut être vous apercevrez-vous, que le problème de la fréquence de votre sexualité, n’est en fait qu’une conséquence. Car, si la sexualité ne représente pour vous, qu’un moyen de vous sentir normal(e), de réguler les humeurs de votre partenaire, ou un temps que vous perdez à ne pas pouvoir vaquer à vos autres obligations sociales et organisationnelles, peut être n’avez tout simplement pas encore découvert ce que la sexualité devrait vous apporter: du plaisir à l’état pur… Que vous pouvez partager avec le ou la partenaire complice de votre choix!

À bientôt .

SSA-signature-crop